Tests

Test : Moniteur LED 3D Samsung LS23SA750

14 mars 2012

Samsung Algérie avait été la première marque à avoir introduit la 3D dans notre pays, notamment dans le segment des IT. Le premier modèle de moniteur 3D avait été présenté lors du SICOM 2010 avant d’être commercialisé par Sacomi Informatique, le distributeur officiel des produits IT et multimédia de Samsung en Algérie. Une offre qui n’a cessé, depuis lors, de s’enrichir avec de nouvelles références mais aussi une variété en termes de tailles d’écrans. En ce début d’année, les responsables de Sacomi ont reçu l’échantillon d’un nouveau moniteur LED 3D. Il s’agit du LS23A750.

Il faut dire qu’avant d’aller dans le fond du sujet, nous avons été d’abord séduits par l’aspect esthétique de ce moniteur LED 3D. D’une extrême finesse et arborant un design des plus contemporains, ce modèle ornera la déco de votre bureau. Nous avons vite compris le secret de la finesse du Samsung LS23A750 : toutes les connectiques et l’ensemble des commandes ont été concentrés dans son socle. Ce dernier qui est, dans sa face avant, digital permet d’effectuer tous les réglages de manière très intuitive puisque des icones ont été imaginées pour faciliter l’utilisation de son menu. Le moins que l’on puisse dire est que ce moniteur ne s’accaparera pas l’espace de votre bureau, bien au contraire. Aussi, grâce à sa dalle de 23 pouces, vous aurez droit à un confort visuel de choix. D’ailleurs, la taille de son écran a été judicieusement calculée pour assurer une distance de recul idéale pour apprécier l’effet de relief.

Un effet 3D réaliste

Pour revenir aux performances techniques, nous avons fait en sorte de savoir si les images en relief affichées par ce moniteur LED 3D sont vraiment réalistes, notamment lorsqu’il ne s’agit pas d’un contenu 3D. Notre objectif est de mesurer l’efficacité du convertisseur 2D/3D embarqué par ce moniteur. Ainsi, nous avons relié, grâce à un câble HDMI, le moniteur, à notre laptop et nous avons lancé une vidéo 2D. Et bien le résultat était plutôt bluffant. Il faut reconnaitre que l’effet 3D n’était pas vraiment irréprochable, ce qui est compréhensible. D’ailleurs, c’est le cas même sur les téléviseurs 3D intégrants ce genre de convertisseurs. Toutefois, avec un contenu 3D d’origine, on perçoit réellement les images en relief. La qualité des couleurs, les contrastes ou encore l’effet 3D est remarquée et remarquable.

Des images fluides

L’autre test que nous avons fait subir à ce moniteur est celui de la fluidité des images. Pour cela, nous avons choisi de lancer un jeu, Call of Duty en l’occurrence. Ce n’est un secret pour personne que les nouveaux jeux vidéos requiert une vitesse de réponse de la dalle et une fréquence de rafraichissement élevée si on veut profiter au maximum de ces jeux qui comprennent des mouvements très rapides. Là aussi, le Samsung LS23A750 a passé cet écueil avec brio. On sait qu’on peut passer des heures en face de son écran à jouer, mais malgré cela, nous n’avons pas ressenti une quelconque gêne ou migraine. C’est dire que les lunettes qui sont livrées avec le moniteur (1 paire) sont très confortables et garantissent le confort visuel qu’il faut. Aussi, ils assurent la luminosité adéquate pour suivre les images qui défilent sur l’écran du moniteur.

Une économie d’énergie

Après avoir marqué une pause, nous sommes revenus pour continuer notre test. Surprise ! Le moniteur s’est éteint automatiquement, mais dès que nous nous sommes mis en face de l’écran il s’est rallumé. Du coup, cette option permet une grande économie d’énergie et rallonge la durée de vie du moniteur, surtout lorsqu’il est utilisé par des enfants qui n’ont pas toujours le reflexe d’éteindre les appareils en quittant les lieux. Pour varier un peu les sources de contenus, nous avons visionné des images issues successivement d’un APN, d’un caméscope, d’un scanner et d’une tablette. Toutes les images qui défilaient sur l’écran du LS23A750 étaient d’une netteté exceptionnelles, à croire que ce moniteur est équipé d’une fonctionnalité qui ajuste les réglages des couleurs et des contrastes selon la qualité des contenus qu’il reçoit et la source qui les stocke.

Des angles de visions variés

Pour terminer notre test, nous avons voulu savoir si ce moniteur avait le même degré de performance dans toutes les situations. Du coup, on s’est installé dans une salle très bien éclairée afin de vérifier que le rendu de la dalle n’a pas été altéré par la lumière du soleil. Le résultat : pas de différence notable. Par la suite, on s’est intéressé à un autre aspect : l’angle de vision. On a donc regardé l’écran de différents angles afin de déterminer si la qualité de l’image était identique. Mis à part, lorsque nous nous sommes décalés sur les cotés,l’image est aussi nette que si on était assis en face de l’écran. C’est là un avantage de taille lorsqu’on veut se mettre à l’aise pour regarder un film ou encore jouer puisqu’on est en mesure de le faire même allongé.

impression Imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail syndiquer le forum Réagir