Tests

Sony XPERIA S (LT26i)

7 novembre 2012

1/ Design et écran La cote de popularité d’un Smartphone dépend grandement de son design. Avec le nombre pharamineux de modèles à écrans tactiles sur le marché, il est devenu difficile de se démarquer. Pourtant, Sony a su, encore une fois, innover et proposer des lignes nouvelles. La touche d’innovation repose principalement sur une barre transversale, transparente et lumineuse, disposée sous l’écran. Dessus, sont gravées les icones relatives aux touches Android : retour arrière, écran d’accueil et menu. Malgré les apparences, les touches tactiles ne sont pas disposées sur les icones elles-mêmes, mais juste au-dessus. Les points exacts de pression sont repérables à l’aide de trois points blancs bien discrets. Sous la barre lumineuse, on retrouve le sceau « XPERIA » sur un espace rectangulaire, de même couleur que la coque du téléphone. Le résultat donnant l’impression que le téléphone est coupé en deux par une fine bande lumineuse et transparente. Un beau coup de pinceau. Sur la face arrière, le capteur photo est disposé tout en haut du terminal avec le LED flash, le haut parleur et le second micro dédié à la réduction du bruit lors de la communication. Sur les cotés, ont trouve à gauche le port microUSB. À droite, le bouton dédié à l’APN, les touches volume ainsi qu’un port microHDMI. Le bouton d’alimentation (qui sert aussi pour le verrouillage / déverrouillage) est, lui, disposé avec la fente pour casque audio sur la face supérieure. Coté construction, le Xperia S profite d’une très bonne finition, supérieure à celles de ses prédécesseurs. Le plastique, non glossy (brillant), choisi semble compacte et solide. Autre particularité, bien que la coque arrière soit démontable, l’utilisateur n’a pas accès à la batterie qui n’est pas démontable. Sous le cache, seul le port microSIM est accessible. Revers de la médaille de cette qualité de construction, l’encombrement important du Xperia S qui atteint 128 mm de hauteur, 64 mm de largeur et 10.6 mm d’épaisseur pour un poids de 144g. On est loin des 116g du et 8.5 mm d’épaisseur du Galaxy SII un de ses concurrents directes. Le Xperia S hérite de l’écran tactile LED-backlit LCD des précédents terminaux Xperia. D’une diagonale de 4,3’’ il affiche une résolution HD de 720 x 1280 pixels avec une densité pixels de 342 ppi. Indéniablement, l’écran du Xperia S est un de ses points forts.

2/Autonomie/Mémoire Vous l’aurez surement déjà remarqué, lors de notre tour du propriétaire du Xperia S, aucune trace du port microUSB. Sony lui a préféré une mémoire interne de 32GB fixe. Beaucoup trouveront cela satisfaisant. Pour notre part, nous sommes adeptes de la flexibilité qu’offre un port microSD. Coté autonomie, le Xperia S embarque une batterie de 1750 mAh, qui promet 7h30 en communication ou 450h en veille loin du chargeur. Même si la concurrence fait mieux, Sony a le mérite de proposer une autonomie semblable à celle des précédents terminaux Xperia mais avec un écran HD. De plus, le terminal est fourni avec un adaptateur pour chargement via allume cigare.

3/Multimédia La gamme Xperia se démarque, notamment, par ses capteurs photo parmi les plus performants du moment. L’excellent Exmor R, reconnu pour ses performances à basse luminosité, est proposé avec une résolution de 12 méga pixels. Alors que le Galaxy SIII ou l’iPhone 5 par exemple en sont encore à 8 MP. Le Xperia S est un vrai photophone avec une touche dédiée à l’APN et la possibilité de zoomer/ dé-zoomer avec les touches volume. L’enregistrement vidéo est possible au format FullHD 1080p. Seul bémol, Sony s’entête à disposer l’APN à l’endroit même ou l’utilisateur aura tendance à mettre ses doigts lors de la capture photo. Notons que, contrairement à Arc S qui en était dépourvu, le Xperia S est équipé d’une caméra frontale de 1.3 MP.

ZOOM : Le Xperia S est fourni avec un assortiment complet d’accessoires. En plus des traditionnels : chargeur, câble data et casque audio, Sony fourni un adaptateur pour allume cigare, un câble HDMI et deux Tags NFC. Alors que les autres constructeurs étaient déjà passés aux processeurs Dual-core Sony avait pris le parti de rester sur un CPU à simple cœur sur le Xperia Arc S. Maintenant que les autres s’affrontent sur le terrain du Quad-core Sony se suffit d’un Dual-core sur le Xperia S. Il s’agit là d’un choix stratégique. On y adhère ou pas. En plus de son processeur Dual-core cadencé à 1,5 GHz, le Xperia S embarque un processeur graphique Adreno 220 et une mémoire vive de 1 GB. Lors de sa sortie, le Xperia S était proposé sous Android 2.3, avec certaines imperfections au niveau des interfaces. Aujourd’hui, la mise à jour vers la version 4.0 Ice Cream Sandwich est disponible, et tous les bugs sont corrigés. Cette version est un réel atout. Malheureusement, le passage vers la version 4.1 du système ne semble pas être prévu pour ce modèle. Par le passé, nous avions déjà évoqué la présence d’une connectivité NFC (reconnaissance par radio fréquence à courte portée) sur certains terminaux haut de gamme. Elle permet aux téléphones qui en sont équipés de reconnaitre et communiquer avec d’autres terminaux, voir même d’échanger des donnés. Sony est le premier à nous proposer un usage concret de cette fonction. Grâce à des SmartTags (ou badges intelligents). Il s’agit en faite de petits bouts de plastique équipés d’une puce RFID et qu’on associe à une configuration du terminal. Une fois que ce Tag est présenté a proximité du téléphone, une série d’actions préprogrammées s’enclenchent (Activation du réveil, mise en mode vibreur, etc.). On peut par exemple assimiler un Tag à son automobile, qui va augmenter le volume de la sonnerie et activer le Bluetooth pour se connecter au kit mains libres. Une petite recherche sur internet vous donnera accès à une vidéo, éditée par Sony, qui décrit parfaitement ce principe. Rappelons que dans certains pays, la connectivité NFC permet divers autres applications, effectuer des payements directement avec son téléphone en est un exemple.

Notre avis Lors de sa sortie, le Sony Xperia S était souvent comparé au Samsung Galaxy SII. Ce qui est, en soit, un gage de qualité. Mis à part quelques défauts, facilement pardonnables, comme son encombrement ou sa mémoire interne non extensible, le Xperia S dispose de quelques sérieux arguments. Son design innovant, son écran HD et un APN qui surplombe toute la concurrence sont autant d’atouts dont peux d’autres disposent. Il y a encore quelque mois la principale critique énoncée contre le Xperia S concernait la version d’Android avec la quelle il était proposé. Depuis, la version 4.0 est disponible, et elle met tout le monde d’accord. Dommage qu’il en soit pas de même prévu pour la version 4.1 Jelly Bean. Au final, le Xperia S n’a rien à envier à la concurrence, si son format massif ne vous repousse pas, et que l’extension de la mémoire n’est pas indispensable chez vous, le Xperia S réussi presque partout ailleurs.

Le plus  

  • Design et construction
  • Ecran HD
  • APN 12 méga pixels
  • Vidéo FullHD
  • Mémoire interne
  • Sortie HDMI
  • NFC et SmartTags

Le moins

  • Encombrement
  • Pas de port microSD
  • Format microSIM uniquement
  • Pas de MAJ vers Android 4.1

Disponibilité : Dans les boutiques Darkom

Fiche Technique  

  • Format du téléphone : Monobloc à large écran tactile
  • Hauteur : 128 mm
  • Largeur : 64 mm
  • Profondeur : 10.6 mm
  • Poids : 114 g
  • Diagonale de l’écran : 4.3 puces
  • Résolution : 720 x 1280 pixels
  • Technologie de l’écran : LCD à Rétro éclairage LED / Sony Mobile BRAVIA Engine
  • Nombre de couleurs : 16 millions
  • APN : 12 méga Pixels
  • Enregistrement vidéo 1080p@30fps (HD)
  • Autofocus
  • LED Flash
  • Touch focus
  • Focus continue
  • Géo-tagging
  • Détection de visages et de sourires
  • 3D sweep panorama
  • Stabilisateur vidéo
  • Caméra frontale : 1.3 MP
  • Lecture multimédia
  • Radio FM
  • Réseaux GSM : 850 / 900 / 1800 / 1900
  • Réseaux 3G : OUI
  • Compatibilité : EDGE, GPRS
  • Compatible JAVA
  • Mémoire interne : 32 GB
  • Support carte mémoire : NON
  • Fonction mains libre : OUI
  • Support des MMS
  • Navigateur internet
  • Adobe Flash Support
  • E-mail
  • Système d’exploitation : Android v2.3 avec MAJ vers 4.0 ICS (Ice Cream Sandwich)
  • Google Search, Gmail, Maps, Youtube, Google Talk, TrackID, Latitude, PlayStore, .etc.
  • Editeur de documents
  • Support du Bluetooth
  • Synchro données PC
  • Port Micro USB
  • Sortie Mini Jack 3,5mm
  • Wifi : Oui (b/g/n) ; Hotspot, DLNA. HotSpot
  • GPS : Oui, avec GLONASS
  • Sortie HDMI
  • Capacité de la batterie : 1770 mAh
  • Autonomie en veille : 460 Heures
  • Autonomie en communications : 7H 30
impression Imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail syndiquer le forum Réagir

1 Message