Actualités

Quatre wilayas supplémentaires pour Djezzy

4 novembre 2014

L’autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT) autorise officiellement le premier opérateur de la téléphonie mobile en Algérie à étendre son réseau 3G. Désormais quatre nouvelles wilayas seront concernées. Selon l’ARPT, « le constat sur site des équipes techniques de l’Autorité de régulation, effectué contradictoirement avec celles de l’opérateur, a fait ressortir que celui-ci a satisfait, au titre de la première année, à ses obligations minimales de couverture et de qualité de service dans les wilayas obligatoires ». Ainsi, indique la même source, Djezzy a été autorisé à se déployer, au titre de la première année, dans les 4 wilayas que sont Sétif, Tizi Ouzou, Boumerdès et Djelfa, et ce, « suite à (sa) demande, parvenue à l’Autorité de régulation en date du 25 août 2014 ». Le réseau 3G de Djezzy est déjà opérationnel dans 10 wilayas à savoir : Alger, Constantine, Ouargla, Oran, Blida, Skikda, Mostaganem, El Oued, Béchar, Aïn Defla. Le test réussi de son réseau sur ces wilayas lui a « valu le droit de se déployer dans les wilayas supplémentaires de son cahier des charges, au titre de la même année », ajoute l’ARPT. Cette autorisation, rappelons-le, intervient moins de trois mois après le lancement officiel du réseau 3G de Djezzy, le 5 juillet dernier. Elle intervient moins de six mois après la conclusion de l’opération de rachat de l’opérateur par l’Etat algérien à hauteur de 51 % auprès du russe Vimpelcom. Dans le cahier des charges établi par l’APRT, chacun des trois opérateurs activant sur le marché national doit couvrir durant la 1ère année 19 wilayas.

impression Imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail syndiquer le forum Réagir