Actualités

Les innovations du Samsung Galaxy S5

6 avril 2014

Le site Chipworks a procédé au demontage d’un Samsung Galaxy S5. Ce smartphone a retenu l’attention des ingénieurs du site technique pour plusieurs raisons : son lecteur d’empreinte, son capteur ISOCELL, mais aussi sa dalle Super Amoled. En effet, si l’écran du Galaxy S5 est très similaire à celui du Galaxy S4 (même définition, résolution presque égale), la luminosité du dernier né des Samsung est nettement meilleure que celle de son prédécesseur. Grâce à un microscope, ils ont découvert que la taille et l’agencement des sous-pixels (vert, rouge et bleu) sont différents. Une constatation confirmée par l’intéressé. La division Samsung Display a en effet publié un article sur son blog officiel. Il explique les différences entre le S4 et le S5, notamment pourquoi l’agencement des sous-pixels est différent. Dans le dernier flagship, ils sont organisés en diamant. Comprenez que les pixels rouges et bleus sont intercalés sur des lignes et des colonnes. Et entre eux, en diagonale, sont placés des pixels verts plus petits. Grâce à ce système, Samsung a créé un écran 1080p de 5,1 pouces (d’une densité de 432 pixels par pouce), mais en utilisant 33 % de sous-pixels en moins, une forte baisse qui concerne surtout ceux de couleur rouge et bleu, les plus gourmands en énergie. En s’appuyant davantage sur les verts, l’écran dure plus longtemps tout en consommant moins. Puisque les sous-pixels les plus efficaces sont plus nombreux, la luminosité s’en ressent. L’écran du Galaxy S5 émet 351 candelas au mètre carré, soit 22 % de plus que l’écran du Galaxy S4 et 13 % de plus que le Galaxy Note 3. À pleine puissance et en pleine lumière, le Galaxy S5 est capable de monter à 475 candelas au mètre carré, ce qui est le plus haut score jamais atteint par un écran OLED de Samsung. Qui dit efficacité, dit aussi moins de perte d’énergie. Le Galaxy S5, dans un usage normal, arrive à réduire significativement la consommation de son écran. Selon les estimations de Samsung Display, l’écran du Galaxy S5 consomme 27 % d’énergie en moins que celui du Galaxy S4 (lequel affichait des taux similaires à un écran LCD 1080p classique). Ainsi, même si la batterie du Galaxy S5 n’est pas beaucoup plus puissante que celle de son prédécesseur, elle devrait tenir plus longtemps par l’économie faite avec l’écran.

impression Imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail syndiquer le forum Réagir