Actualités

Déclin des PC et essor des tablettes et des smartphones

10 octobre 2013

Dans un contexte économique difficile marqué par l’essor des smartphones et la montée en puissance des tablettes numériques, Lenovo et HP sont toujours au coude-à-coude sur un marché mondial du PC en repli pour le sixième trimestre d’affilée. Ce déclin est moins prononcé sur le segment professionnel, où certains acteurs établis de longue date maintiennent leur dynamique. C’est tout particulièrement le cas de Dell, HP et Lenovo. Cette morosité touche notamment les pays émergents, qui se montrent particulièrement réceptifs vis-à-vis de l’offre de terminaux mobiles bon marché. La variété de l’offre Windows 8, la fin du support de Windows XP (en avril prochain) et la mise en place, par les constructeurs, de nouvelles stratégies de distribution n’ont pas suffi à éviter la contraction du marché en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). En toile de fond, l’adoption fulgurante des tablettes se fait fortement ressentir sur le marché des biens technologiques. Les intentions d’achat évoluent et le renouvellement escompté des équipements informatiques se fait… sans PC : on assiste effectivement à un transfert de certains usages de la vie numérique vers des supports mobiles, plus flexibles.

Au global, Lenovo conserve les rênes du marché avec 17,3% des parts (+2,2% sur un an). La multinationale d’origine chinoise a livré 14,136 millions de PC, soit environ 150 000 de plus que HP (17,1%, en croissance de 0,4% entre 2012 et 2013). Derrière Dell (11,7% avec 9,519 millions de machines), c’est plus compliqué pour les Taïwanais Acer et Asus, qui détiennent respectivement 6,7% et 5,2% du marché, contre 9,5% et 7,2% voici un an. Les deux constructeurs ont perdu en influence en se retirant du segment des netbooks.

impression Imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail syndiquer le forum Réagir